Bobos - Chroniques de la
petite douleur - Le film

NOUVEAUTÉS DE LA SEMAINE

Éditeurs québécois et franco-canadiens
Le sans-papiers
  • Le sans-papiers
Les voies de la disparition
  • Les voies de la disparition
L'enfant seule
  • L'enfant seule
Le Bazar amoureux
  • Le Bazar amoureux
Rénovation
  • Rénovation
Éditeurs européens
Sang-de-lune
  • Sang-de-lune
Tillô t.02: Des feux dans le froid
  • Tillô t.02: Des feux dans le froid
33 révolutions
  • 33 révolutions
Un dangereux plaisir
  • Un dangereux plaisir
La suture
  • La suture

DANS LES MÉDIAS

Bottes suédoises (Les)

« Les bottes suédoises renferme les grands thèmes de son œuvre, marquée par un humanisme désenchanté et une foi prudente dans l’avenir. Ce roman contient aussi les poncifs chers à l’écrivain : réflexions sur la déliquescence sociale, fait divers prétexte à scènes d’hiver, empathie pour les gens ordinaires malgré leurs travers et xénophobie sourde qui affleure en une société égalitariste. »
Rudy Le Cours – La Presse +
[Critique]
 
« C’est un livre profondément touchant qui parle de solitude et de vieillesse dans une langue admirable. On peut facilement le lire comme une sorte de testament : celui d’un écrivain immense préoccupé par le sort de l’humanité. »
Michel Bélair – Le Devoir
[Critique]

Éclipses japonaises

« Forçant les portes de la Corée du Nord, pays synonyme de dictature et de répressions, l’écrivain français Éric Faye se penche sur le cruel destin de ceux qui, du jour au lendemain, ont été contraints d’y vivre. Combinant avec brio ­fiction et réalité, Éric Faye lève le voile sur ces pages particulièrement sombres de l’Histoire d’Asie orientale en donnant la parole à tous ces mystérieux " volatilisés ", dont la disparition ne sera finalement expliquée qu’au tournant du troisième millénaire. »
Karine Vilder – Journal de Montréal
[Critique]

Station Eleven
  • Station Eleven
  • St. John Mandel, Emily
  • Alto
  • ean : 9782896942640
  • prix : 29,95 $

« L’écrivaine canadienne a réussi un très beau roman de fin du monde, dans lequel elle mêle habilement son amour de l’art, une construction en forme de casse-tête et l’évocation d’un monde du futur rempli de dangers, mais qui cherche malgré tout à reconstruire une sorte de civilisation basée sur la communauté, avec les moyens du bord. C’est beau, c’est bon, c’est très bien fait. Ça donne plus au lecteur qu’un bon divertissement. Ça porte aussi à réfléchir... Station Eleven est un excellent roman.»
Jean Barbe – Journal de Montréal
[Critique]
 
« Un roman porté par l'espoir, parfaitement maîtrisé et redoutablement efficace. »
Marie-Claude Rioux - Hop! Sous la couette

Voies de la disparition (Les)

« Après L'Angoisse du poisson rouge, Mélissa Verreault a eu l'irrépressible envie de ʺ connaître la suite de l'histoire d'amour " de Manue et Fabio. Ainsi, dans Les Voies de la disparition, elle entremêle les hauts et les bas d'un couple cherchant désespérément à avoir un enfant à la trame d'un attentat à la bombe survenu le 2 août 1980, en Italie: la strage de Bologna (le massacre de Bologne). »
Valérie Lessard - Le Droit
[Entrevue]

Secret le mieux gardé du monde (Le)

« Le récit enlevant d'un monde parallèle. »
Mylène Moisan - Le Soleil
[Critique]

Prague
  • Prague
  • Veilleux, Maude
  • Septentrion
  • ean : 9782894488720
  • prix : 14,95 $

« Maude Veilleux arpente les limites du couple ouvert dans Prague, roman vertigineusement impudique. »
Dominic Tardif – Le Devoir

Snjor
  • Snjor
  • Jonasson, Ragnar
  • Martinière (De La)
  • ean : 9782732478500
  • prix : 32,95 $

« Un roman efficace dans la lignée de son compatriote Henning Mankell. Un auteur à découvrir et à lire pour le plaisir du dépaysement. »
Danielle Perreault – 103,5 FM Radio Lanaudière
 
[Critique aux Matins d’ici (RC)]

Pourquoi les savants fous veulent-ils détruire le monde?

Des romans ont régulièrement mis en scène des scientifiques obsédés qui faisaient fi des conséquences de leurs recherches sur la société et la planète. Élaine Després fouille la question dans un essai historique original.
[Entrevue aux Années lumière (RC)]

À la fin ils ont dit à tout le monde d'aller se rhabiller

« C’est très tendre. Une très belle histoire. Un premier livre réussi pour cette jeune auteure. »
Nathalie Roy – TVA/Salut Bonjour Week-end

Bazar amoureux (Le)

« Ce recueil posthume sera, à mon avis, l’une des belles surprises de la rentrée littéraire. Il est constitué d’une cinquantaine de courts récits que Jean-Pierre Ronfard a rédigés dans sa garçonnière de la rue Wolfe sur plusieurs années (il ne datait pas ses textes). Ces histoires sont parfois écrites au « je », parfois à la troisième personne. […] Le plaisir de cette lecture se trouve dans la langue de Ronfard, dans sa manière totalement unique de dépeindre des situations arrachées au temps et à la vie comme des polaroïds.  »
Mario Girard – La Presse +
[Critique]

117 Nord
  • 117 Nord
  • Blanchette-Doucet, Virginie
  • Boréal
  • ean : 9782764624418
  • prix : 19,95 $

« En une alternance de chapitres très courts, Virginie Blanchette-Doucet explore dans son premier roman le déchirement singulier de l’exil. Un filon qu’elle exploite sans colère, dans une sorte de renoncement fataliste.117 Nord est un peu la chronique, largement impressionniste, d’un long deuil. L’exploitation d’une faille intime. Avec quelques beaux passages, des envolées poétiques et beaucoup de zones d’ombre où le paysage devient une sorte d’entre-deux. »
Christian Desmeules – Le Devoir
[Critique]
 
« Une écriture à la fois douce et forte. Il y a ici une dualité entre les deux villes, les rapports qu’elle [Maude] entretient avec les hommes de ces deux villes. Il y a aussi cette dualité entre l’endroit où l’on vit maintenant et notre chez-soi. Ces sentiments-là s’entrechoquent et on les sent très bien. J’ai beaucoup aimé ce premier opus de Virginie Blanchette-Doucet. »
Line Boily – Radio-Canada/Y a pas deux matins pareils
[Critique à 0 : 50]

Succession (La)
  • Succession (La)
  • Dubois, Jean-Paul
  • Olivier (De l')
  • ean : 9782823610253
  • prix : 29,95 $

« Un bouquin absolument formidable. »
René Homier-Roy – Radio-Canada/Culture club
[Entrevue]

Révolution de l'agriculture urbaine (La)

« En insistant sur l’apiculture urbaine pour protéger les abeilles qui meurent à cause des méfaits obscurs de l’agro-industrie à la campagne et sur le succès d’un entrepreneur noir de Milwaukee, Will Allen, champion des fermiers de la rue qui combattent à la fois l’exclusion sociale et la malbouffe, Jennifer Cockrall-King dépasse l’optimisme béat. Elle révèle les antennes secrètes de la nature qui détectent le danger d’une prétendue civilisation. »
Michel Lapierre – Le Devoir
[Critique]
 
[Entrevue à Boulevard du Pacifique (RC)]

Étagères et barreaux de fer

« Les historiens Louisa Blair, Patrick Donovan et Donald Fyson relatent le passé étonnant de ce pénitencier qui abrite aujourd’hui l’une des plus belles bibliothèques du Québec. »
Dave Noël – Le Devoir
[Critique]

Du sentiment de justice et du devoir de désobéir

« Un échange saisissant entre deux hommes qui n’ont jamais reculé et qui réfléchissent sur la nécessité de désobéir. Comment ne pas être fasciné par ces êtres dont le destin était déjà tracé à l’enfance, qui ont choisi de se tenir debout et de ne jamais s’agenouiller devant les pouvoirs corrompus des exploiteurs? Ils ont choisi leur camp. Le livre est fascinant parce que derrière les anecdotes se cachent la pensée révolutionnaire de toute leur vie, le refus de l’autorité, et ce devoir par moment de dire " non ".
Franco Nuovo – Voir
[Critique]

Avenue des mystères

« Un excellent Irving ! Il a l’art de la narration, du romanesque. C’est vraiment du Irving pur jus ! Un grand plaisir de lecture. »
Jérémy Laniel – Radio-Canada/Les malins plaisirs

Carnets de la Gaspésie-Sud

[Entrevue avec Sylvain Rivière à Bon pied, bonne heure (RC)]

À bas les chefs!
  • À bas les chefs!
  • Déjacque, Joseph
  • Fabrique (La)
  • ean : 9782358720779
  • prix : 27,95 $

« Poésies, proses, pamphlets de Paris à New York en passant par La Nouvelle-Orléans, ses écrits révoltés et révolutionnaires détonnent par leur vivacité et leur avant-gardisme. »
Marie-Pier Frappier – Le Devoir

AUTRES LIENS

Section jeunesse Brèves