Vertes demeures
Vertes demeures
Hudson, William Henry  
Reumaux, Patrick (Traduit par) 
Chotard, Gaëlle (Illustré par) 
  • Éditeur : Klincksieck
  • Collection : De Natura Rerum
  • EAN : 9782252042441
  • Code Dimedia : 000184181
  • Format : Broché
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature anglaise/anglo-sax, Littérature étrangère
  • Pages : 368
  • Prix : 35,95 $
  • Paru le 15 avril 2019
  • Statut : Disponible
  • Code de recherche: VERDEM
  • Groupe: Romans
  • Date de l'office: 11 avril 2019
  • Langue d'origine: anglais
  • Moins d'informations...
EAN: 9782252042441

En plein cœur de l'Amazonie, au bord du fleuve Orénoque, s'étend un bois mystérieux hanté par un chant mélodieux, dont on ne sait s'il s'échappe du gosier d'un oiseau ou de la gorge d'une femme. A moins qu'il ne soit émis par l'âme du vent et des feuilles. Bien que ce bois pullule d'oiseaux et de gibier, les Indiens refusent d'y chasser. Ils le disent habité par « la fille de la Didi », un elfe capable de saisir au vol les flèches empoisonnées et de les renvoyer sur le chasseur. Abel, qui vient de participer à un complot politique manqué et fuit son pays, le Venezuela, atteint cette étrange contrée. Il ose, lui, s'enfoncer dans le paradis vert et finit par rencontrer l'étrange créature. A la fois, elfe, phalène et femme, Rima est une fille des bois et des sources. Elle est aussi l'esprit de connaissance qui exige de découvrir son pays d'origine. Commence alors un fantastique voyage.
 
Prix Baudelaire de la traduction 1982, Vertes Demeures narre une idylle qui débute dans le Paradis terrestre et s'achève dans les flammes de l'Enfer vert. Ce roman est le chef d'œuvre de William Henry Hudson, qui passa sa jeunesse dans la Pampa, ce dont témoigne Le Pays Pourpre, El Ombù et un livre de souvenirs : Au loin jadis. De lui, Conrad disait « Hudson écrit comme l'herbe pousse. »

AUTEUR(S)

William Henry Hudson (1841-1922) est un ornithologue, naturaliste et écrivain argentin d'origine britannique. Il est un membre fondateur de la Royal Society for the Protection of Birds, en Grande- Bretagne, où il s'est installé à partir de 1869. Ce sont ses livres sur la campagne anglaise, initiant un mouvement de retour à la nature dans les années 1920 et 1930, qui ont favorisé sa renommée en Europe. Parmi ses nombreux ouvrages, on trouve traduits en français Sous le vent de la pampa (Payot, Voyageurs, 2002), Un flâneur en Patagonie (Payot, Voyageurs, 2002), Contes méphitiques (J'ai lu, 2011), Terre pourpre (La Table Ronde, 2012) et, récemment publié chez Klincksieck, Chants d’oiseaux (2015).




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.