Simulations du monde
Simulations du monde
Panoramas, parcs à thème et autres dispositifs immersifs
Collectif  
Sohier, Estelle (Sous la direction de) 
Gillet, Alexandre (Sous la direction de) 
Staszak, Jean-François (Sous la direction de) 
  • Éditeur : MétisPresses
  • Collection : VuesDensemble
  • EAN : 9782940563470
  • Code Dimedia : 000194758
  • Format : Broché
  • Thème(s) : SCIENCES & TECHNIQUES, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Sciences humaines - Divers, Technologie
  • Pages : 256
  • Prix : 59,95 $
  • Paru le 21 mai 2019
  • Plus d'informations...
EAN: 9782940563470

Regards croisés d'artistes et de chercheurs sur les dispositifs de simulation d'un ailleurs réel ou imaginé.

Fruit d’un travail collectif et pluridisciplinaire, cet ouvrage porte un nouveau regard sur les « dispositifs de simulation du monde » : des agencements d’objets et de lieux destinés à déplacer virtuellement leurs visiteurs par des procédés relevant de l’illusion, afin de leur offrir l’expérience d’une immersion dans d’autres espace-temps.
 
Appréhender ainsi des dispositifs aussi divers que les panoramas, les parcs d’attraction, le cinéma, ou encore les œuvres contemporaines en réalité virtuelle, est un moyen de questionner le besoin de simuler des mondes éloignés ou imaginaires. À travers un bouleversement des échelles, une suspension du temps et une immersion des corps, ces dispositifs sont en effet susceptibles de modifier tant l’imagination que la conscience géographique de qui les expérimente.
 
Neuf textes de référence, une série d’entretiens et de brefs « intermèdes », interrogent la façon dont ces dispositifs ont transformé le monde en spectacle en le rendant plus visible et plus sensible. Ils invitent également à comprendre comment ces dispositifs ont contribué à transformer la vision et le rapport au monde des individus (rapport au corps, au corps social, à l’espace, au temps et à l’ailleurs) depuis deux siècles, tout en interrogeant la contemporanéité de ces objets.
 

AUTEUR(S)

Estelle Sohier est chargée de cours et collaboratrice scientifique au département de géographie et environnement de l’Université de Genève. À la croisée de la géographie et de l’histoire culturelles, ses travaux portent sur les usages de la photographie, la culture visuelle, et la notion d’imaginaire géographique.
 
Alexandre Gillet enseigne la géographie au Collège de Sismondi (Genève). Ses recherches portent sur les développements contemporains de la cartographie numérique et plus particulièrement sur l’échelle 1/1 comme horizon utopique de la pratique cartographique.
 
Jean-François Staszak est professeur au département de géographie de l’Université de Genève. Dans une perspective qui emprunte aux gender et postcolonial studies, il travaille à déconstruire l’imaginaire géographique, notamment en analysant la culture visuelle occidentale du XIXe et XXe siècles.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.