Contre-jour, no 28
Contre-jour, no 28
Louise Warren: de l'attachement
Collectif  
  • Éditeur : Contre-jour
  • Collection : Hors-collection (#28)
  • Code Dimedia : 24400028
  • Format : Revue & périodique
  • Thème(s) : LITTÉRATURE - FICTION & ESSAI
  • Sujet(s) : Littérature - Essai / Critique, Littérature québécoise
  • Pages : 160
  • Prix : 12,00 $
  • Paru le 29 octobre 2012
  • Plus d'informations...

 À son œuvre de poète, Louise Warren a donné un important prolongement dans le monde de l’essai. Une fois complétée la trilogie des Archives, la publication récente d’Attachements. Observation d’une bibliothèque ouvre l’univers de la création sous un nouvel angle. Tel est l’objectif constant de cette entreprise : renouveler les formes, au plus profond. Et, loin de tout formalisme, donner un sens personnel aux mots (entre autres, intensitécollectionarchiveattachement). Le parcours poétique en témoigne, autant que d’une diversité nécessaire, jusqu’à Une pierre sur une pierre, long poème extrêmement dense mais d’une ouverture infinie. Au moment où s’annonce un nouveau recueil, ample et multiple, sous le titre Anthologie du présent, il est temps de proposer des regards neufs sur une poésie unique. De même, on peut montrer comment les essais de Louise Warren résistent aux catégories, accueillent les figures et les genres qui conviennent à leur projet. S’y développent une réflexion originale et authentique sur le travail créateur, ainsi que les traces vivantes de nombreuses collaborations avec des artistes, particulièrement en arts visuels. Pour décrire cette pratique, la traductrice Karen S. McPherson propose la formule « Écriture de l’accompagnement ». On pourrait dire aussi écriture de l’attachement, ce qui mènerait à formuler, à partir de cette œuvre, une pratique et une définition particulières de la littérature de l’intime, toujours ouverte sur l’autre et sur le monde.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.