Thèses sur le concept de grève
Thèses sur le concept de grève
Collectif  
  • Éditeur : Nouvelles Éditions Lignes
  • Collection : Lignes
  • EAN : 9782355260964
  • Code Dimedia : 64600096
  • Format : Broché
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Philosophie, Travail / Syndicalisme
  • Pages : 256
  • Prix : 29,95 $
  • Paru le 14 mai 2012
  • Plus d'informations...
EAN: 9782355260964

Aucun livre encore n’avait pensé la grève avec une joie, un sérieux, une frénésie, une contagion, un élan pareils. Jusque dans ses conséquences philosophiques, historiques, personnelles, collectives, intimes. En particulier, en tâchant de penser la différence entre la grève syndicale et disciplinaire – et celle née dans le désir. Et leur raccrochement, vaille que vaille, l’une sur l’autre. Car il n’y a qu’une seule grève…

Thèses sur concept de grève chante en vingt-trois fois l’éloge de la grève. Et c’est très gravement que cet éloge est chanté.

Ce livre fait de la grève, successivement, en 23 thèses, un sacrifice fait au soleil, acte de perte et d’orage (Bataille), un balbutiement et un saut par-dessus le savoir (Kleist), l’empêchement d’un devenir-message pour l’empereur (Kafka), une action (Arendt), le nom réel et conspué de la démocratie (Rancière), l’abolition d’une séparation (Marx), le rétablissement d’une possible foule (Foucault), un orgueil revenu, remontant (Montaigne), le mythe (Sorel), les têtes de MM. Foulon et Bertier (Chateaubriand), un scandale (Kristin Ross), le point culminant de l’existence des sociétés modernes, soulevées soudain à une sorte d’incandescence transformante (Caillois), la Hollande engloutie (Claudel), l’invention de l’impossible (Bergson), le commencement (Péguy), une écharde ouverte dans la chair de l’Histoire (Benjamin), etc.

Thèses sur le concept de grève est entièrement fait de morceaux de textes qui ne parlent pas de la grève et parce qu’ils n’en parlent pas, en parlent peut-être mieux que les textes qui en parlent. C’est du moins le pari fait par les auteurs de cette machine colossale et circulaire – appareil à thèses, corollaires et scolies – harnachée sur son plan, écartelée sur les rayons d’un cercle unique – et que trouent les cinq points qui sont ceux, selon la manière dont on les lie, d’un pentagone ou d’une étoile. Et le tout – grand orbe – fuyant dans le temps tragique de l’Histoire. 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.