De la théologie aux mathématiques
De la théologie aux mathématiques
Infini au XIVe siècle (L')
Collectif  
Biard, Joël (Sous la direction de) 
Celeyrette, Jean (Sous la direction de) 
  • Éditeur : Belles Lettres (Les)
  • Collection : Sagesses médiévales
  • EAN : 9782251181028
  • Code Dimedia : 63018102
  • Format : Broché
  • Thème(s) : RELIGION & SPIRITUALITÉ, SCIENCES & TECHNIQUES, SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Christianisme, Mathématiques / Numératie, Philosophie
  • Pages : 320
  • Prix : 65,95 $
  • Paru le 14 mars 2005
  • Statut : Disponible, 2 à 4 semaines
  • Code de recherche: THEMAT
  • Groupe: Sciences humaines
  • Date de l'office: 14 mars 2005
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782251181028

De la théologie aux mathématiques

Au XIVe siècle la croyance en la puissance illimitée de Dieu conduit à un intérêt renouvelé pour l'infini, particulièrement à partir de Duns Scot qui pense Dieu comme étant infini et introduit les raisonnements mathématiques en théologie. Une grandeur ou une multitude infinies sont-elles pensables ? Un infini pourrait-il être plus grand qu'un autre ? Dieu aurait-il pu faire que le monde soit éternel ? Aurait-il pu créer une puis-sance infinie ? Ces questions, et d'autres qui leur sont liées notamment sur la structure du continu, sont posées, discutées et résolues avec des arguments logiques, mathématiques ou philo-sophiques, dans un contexte qui peut aussi bien être celui d'un commentaire aristotélicien que celui d'un ouvrage théologique.

Les textes qui suivent montrent la variété des arguments uti-lisés et mettent en évidence la progression des discussions. Ainsi le traité de Bradwardine clôt les débats sur le continu à Oxford ; les discussions sur la comparaison des infinis sont relancées par le commentaire des Sentences de Grégoire de Rimini, etc. Cet ensemble de traductions a ainsi pour ambition de présenter à un public non spécialiste un aspect particulièrement représen-tatif de la richesse de la pensée du XVIe siècle.




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.