img_vide_125
Revue Legicom, no 55
Liberté d'expression et religion
Collectif  
  • Éditeur : Victoires
  • Collection : Revue Legicom (#55)
  • EAN : 9782351132371
  • Code Dimedia : B0004681
  • Format : Revue & périodique
  • Thème(s) : SCIENCES HUMAINES & SOCIALES
  • Sujet(s) : Censure / Liberté d'expression, Communication / Médias, Droit / Justice
  • Pages : 160
  • Prix : 75,95 $
  • Paru le 29 juin 2015
  • Statut : Arrêt de commercialisation
  • Code de recherche: REVLEG
  • Groupe: Sc. humaines - Revues et divers
  • Date de l'office: 25 juin 2015
  • Langue d'origine: français
EAN: 9782351132371

Les attentats perpétrés à Charlie Hebdo, en réponse aux caricatures de Mahomet publiées dans les colonnes du journal satirique, nous invitent à décrypter comment notre droit opère la conciliation entre la liberté d’expression et le respect des croyances.

S'il a valeur constitutionnelle et se trouve consacré par l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'Homme, le droit à la liberté d'expression n'est pas absolu et doit se concilier avec d'autres principes d'égale valeur, parmi lesquels le droit au respect des croyances.  Ainsi, pour la Cour européenne des droits de l'Homme, si les convictions religieuses peuvent être soumises à des critiques, même les plus sévères, il n'en demeure pas moins qu'elles doivent être protégées, notamment contre les expressions ou représentations « gratuitement offensantes ». En France, la loi sur la presse du 29 juillet 1881incrimine la provocation, l'injure et la diffamation à raison de l'appartenance ou la non appartenance à une religion déterminée et il appartient au juge d'opérer la mise en balance à la recherche de ce délicat équilibre. Comme l'a rappelé le tribunal de grande instance de Paris dans son jugement de 2007 à propos des caricatures de Mahomet : « En France, société laïque et pluraliste, le respect de toutes les croyances va de pair avec la liberté de critiquer les religions quelle qu'elles soient, et avec celle de représenter des sujets ou objets de vénération religieuse ; le blasphème, qui outrage la divinité ou la religion, n'y est pas réprimé ». D'autres affaires, dans le domaine cinématographique ou publicitaire notamment, offrent un précieux éclairage en la matière.

Ce numéro spécial de Légicom, sous la plume des membres du comité de rédaction de Légipresse, revient, à travers une analyse tant historique que juridique, sur le délicat équilibre à opérer entre le respect des croyances et la liberté de critique, la place de la caricature, c'est à dire le « droit à l'humour » et l'incidence du principe de  laïcité dans l'exercice de la liberté d'expression. 




NB : Les prix indiqués sont sujets à changements sans préavis.